Avant le Chapitre 9

Voilà le petit récapitulatif avant la sortie du Chapitre 9.

separateur

AvantChap9

Ici nous verrons que :

  • J’ai changé pas mal de chose dans le contenu de mon Chapitre 9.
  • J’ai écrit une petite nouvelle sans prétention et un peu lourdingue.

Les Aventures du Chapitre 9

Il faut savoir, que quand j’ai commencé à réécrire Daehra, ce chapitre était prévu comme le tout premier de l’histoire. Donc, son scénario est connu depuis très longtemps. Mais comme 6 mois se sont écoulés depuis, j’ai eu le temps de cogiter sur pas mal de choses.  Il y a eu des imprévus, l’apparition de personnages qui ont pris plus d’importance que je le voulais, tout un tas d’autres petits détails sur l’univers que je n’avais pas encore mis sur le papier (enfin, sur l’écran quoi !). Alors la trame s’est beaucoup étoffée. Le Chapitre 1 est devenue Chapitre 9.

Après pas mal de prise de tête sur l’angle à prendre, j’ai donc décidé hier de la marche à suivre. Bien sûr, je ne vais pas changer ce que j’avais prévu de vous livrer comme information dans ce chapitre, mais plutôt changer la façon dont je le raconte. En effet, j’apprécie généralement les plans plutôt statiques et descriptifs. Une action donnée, une description. Les pensées du personnages et ce qu’il fait. J’ai aussi tendance à raconter l’histoire dans l’ordre au sein d’un même chapitre. Aucun flashback, rien de tout ça. Mais voilà,… parfois cette manière de raconter les choses alourdit la narration et pour le Chapitre 9 qui introduit un nouveau personnage, je n’arrivais pas m’en dépêtrer.

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Avant le Chapitre 8

Chapitre8Voilà le petit récapitulatif avant la sortie du Chapitre 8.

Ici nous verrons que :

  • J’ai eu des difficultés à me lancer dans le Chapitre 8.
  • J’ai du revoir ma manière de raconter pour que l’action s’accélère.
  • J’ai prévu une note bonus à cause de ce changement

La Malédiction du chiffre 8

Comme je le disais juste au dessus, j’ai eu beaucoup de mal à me lancer dans ce chapitre. J’ai l’impression que le chiffre 8 est un peu mon nombre maudit parce que c’est sur un chapitre 8 que j’ai commencé à butter lorsque j’écrivais la première version de Daehra. Du coups, je pense que le symbole de l’Enclave, l’Ouroboros brisé, va me permettre de conjurer ce sort.

Attention : Explication tordue

Tout comme le chiffre 8, l’ouroboros symbolise l’infini.
Lorsqu’il est brisé, c’est le signe que le cercle est rompu, que nous avons réussi à nous libérer de nos entraves.
Logique,… non ?

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Avant le Chapitre 7

avant7Je viens de me rendre compte, que je ne vous ai pas fait de petit récapitulatif des actions menées avant l’écriture du Chapitre 7.

Shame on Me ! et tout le toutim !

Alors je vais me rattraper dans cette note en les développant point par point. D’ailleurs, y a un petit bonus secret tout en bas de cette news 🙂

Je vous parlerais donc :

  • De mes aventures sur Wattpad
  • De la réorganisation des notes dans mon wiki perso
  • Des articles futurs qui arriveront sur le blog 😉

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Avant le Chapitre 6

Maintenant que le Chapitre 5 est en ligne, il va falloir que j’avance sur des tâches annexes à l’écriture.

L’Univers

photo2Avant de me lancer dans le prochain Chapitre j’ai besoin de décrire un peu plus précisément le Conseil de l’Enclave. Vous en avez déjà vaguement entendu parlé dans les premiers chapitres, sa composition est déjà décrite, mais c’est surtout les relations politiques entres les différents nations qui siège au Conseil que j’ai besoin de voir en détail. Ce qui risque d’être bien drôle à gérer.

La description du Présage 101. De la même façon, vous allez en apprendre un peu plus sur cet Arche de l’Alliance dans le prochain chapitre, il faut donc que je prépare un peu mieux son fonctionnement interne, au niveau de la machinerie, de l’armement, des zones d’habitations et de vie. J’avais déjà fait un schéma, mais j’ai besoin d’être encore plus précis. Au moins pour moi,… Plus je suis précis dans les détails, plus ça m’offre de possibilité dans les actions disponibles de mes personnages, et ainsi ça me donne des idées supplémentaires, même si l’orientation globale du scénario est déjà écrite 😉

J’ai aussi commencé à préparer quelques notes bonus. Celle concernant le cantique des Renonciateurs, pour éventuellement vous faire une mélodie. Plus une autre, qui vous proposera quelques images d’une ancienne bande dessinée qu’avait commencé Eskhar Hygan à propos de l’ancienne version de Daehra, les Trois Royaumes. Je pourrais ainsi vous révéler quelques petites secrets sur les différences fondamentale entre les personnages principaux par exemple 🙂

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Mon Organisation

1Lorsque j’ai commencé à écrire cette histoire en 2005, je manquais cruellement d’organisation. Je pensais que je pouvais commencer à écrire un chapitre avec une vague idée de là où je voulais le mener. J’avais pour habitude d’écrire des histoires courtes qui me venaient sans trop de préparation. L’exercice du roman est bien différent. J’avais pris des notes tout de même. Je faisais quelques fiches pour les personnages principaux (Description Physique, Passé, Caractère). L’Univers lui, était vaguement décrit par quelques idées globales que je n’avais que très peu creusées. Quand au scénario, il se construisait au fur et à mesure des chapitres.

steampunk3haut

Aujourd’hui, j’ai décidé de pousser les choses beaucoup plus loin. Et pour ce faire, voilà les actions que je mène pour être méthodique :

Squelette de Scénario

Avant toute chose, je me suis construit un très court squelette de scénario en mode brainstorming. Rien de bien compliqué ni de très détaillé. L’important est au moins, à mon avis, d’avoir une idée de la fin du roman, des personnages que la fin impliquera et une vague idée de l’Univers. Petit à petit, ce squelette de scénario s’étoffera avec les idées que je glisserais pour décrire un peu plus chaque partie. Tout est une affaire d’abstraction. On commence par des grandes lignes et ensuite on débroussaille et on revient plus tard dessus. Quand j’ai commencé à revoir tout mon scénario, les lieux n’avaient plus de nom, les personnages non plus. Tout ça n’est pas important pour cette phase. On essaie de s’en détacher un maximum. Le scénario va grandir à mesure qu’on va développer les autres parties qui pourront l’alimenter en crédibilité. C’est pourquoi, je m’occupe en même temps des autres phases.

Recherches Personnelles

Mes recherches personnelles se résument à lire des articles sur la mythologie, les croyances religieuses, les formations géologique, la vie des sociétés au cours des âges… tout un tas de petites choses qui me permettront de m’inspirer et de créer des connexions. J’aime passé beaucoup de temps à chercher des noms pour mes lieux, mes personnages et les concepts que je développe dans mes histoires. Même si concernant les concepts, ils ne seront pas forcément présentés au lecteur. C’est une cohérence cachée que je crée pour que tout soit bien rangé à sa place.

Description des Personnages

Les personnages peuvent être décrits en plusieurs fois. D’abord, je décris vaguement leur histoire passée, puis je m’intéresse à leur caractère. Enfin, j’essaie de la même manière que le squelette du scénario de construire leur squelette d’évolution au cours de l’histoire. Ce squelette s’étoffera entre les différentes passes que j’accorde à la création. Ainsi, de nouvelles informations peuvent doucement se greffer et apporter leurs lots de détails.

Description de la Cosmogonie/L’Histoire

La Cosmogonie est la première chose que j’ai décrit dans les détails. Elle permet de fixer quelques lois de la nature qui peuvent être différentes de notre monde et d’avoir une base solide sur laquelle poser tout le reste. On peut doucement en faire découler les peuples et les lieux. L’Histoire par contre, ça peut se compliquer. Pour ma part, j’ai commencé par écrire dans les grandes lignes différentes phases, puis après avoir décrit quelques peuples et quelques lieux importants, je suis revenu dessus pour ajouter plus de détails.

Description des Peuples

Là, on peut être très fantaisiste dans le choix des peuples de notre petit monde. Mais les peuples, c’est aussi les religions, les coutumes, les communautés, la gestion des zones géographiques. Je n’ai décrit que très vaguement tout ça pour le moment. Certains peuples auront une grande importance, d’autres seront du décor.

Description des Lieux Notables

J’avais déjà en tête quelques lieux importants où se déroulerait l’histoire, sans forcément avoir de nom précis. J’ai pu alors commencer par penser simplement à l’existence d’un lieu sans trop le positionner géographiquement (ou inversement si sa géographie est importante). Une fois ma petite liste de lieux, il fallait créer une carte du monde cohérente avec mes autres descriptions, respectant la cosmogonie, les lois de la nature et l’histoire générale. Je n’ai pas hésité à dessiner encore et encore des petites cartes. La dernière en date est totalement incomplète. Pourquoi décrire toute une carte si l’action ne se déroule que dans certaine partie du monde. Si jamais j’ai besoin du reste, nous verrons bien.

Se demander « Pourquoi ? »

Le questionnement est important. A chaque fois que je pose une brique dans mon univers, je dois me demander pourquoi je la pose. Parfois, il faut savoir s’arrêter dans ses questions. Surtout que la réponse à ces « Pourquoi » est rarement connu des lecteurs. « Pourquoi telle structure géologique est apparu au beau milieu de l’Océan ? », « La réaction de l’eau sur une telle source de chaleur, ça donne quoi ? », « Bon, si mon truc vol à 50km/h, il va mettre combien de jour à parcourir la carte ? »

Et après tout ça ???

Et bien, y a plus qu’à… !

steampunk2