La Cerne, les Croissants & la Mine

Extrait de L’Enclave Unifiée – Chapitre VI : La Monnaie Unique

Cerne

La Cerne, la ronde dorée

Pièce ronde, frappée à l’effigie des dirigeants en place, elle porte en liseré l’Ouroboros Brisé et sur son revers un poinçon qui atteste de son authenticité. Constituée d’un alliage d’or et d’argent, l’électrum, elle est la devise officielle de l’Enclave depuis plus d’un millier d’années. Grossière, elle reste facilement imitable et les faux-monnayeurs qui tentent de la reproduire sont combattus avec hargne. Elle a pourtant su s’imposer comme le meilleur moyen de garantir la confiance entre les races et de fédérer les intérêts autour d’un but commun. Aujourd’hui, cette monnaie unique est adoptée par toutes les cités-Etats qui désirent siéger au Conseil. Reconnaître sa légitimité, c’est bénéficier des échanges diplomatiques et de la protection de l’armée des Cols Rouges.

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Outre-Savoir – Maa, le Monde Océan

Cette note contient des révélations sur le Chapitre 10.

separateur

Cette note fait partie d’une série qui tournera autour de l’Outre-Savoir.

11994381_10206796569648726_1385457429_n

Avant-Propos

Extrait de l’Encyclopédie d’Outre-Savoir, Tome XXIV

Toi, résident de Daehra en quête de réponses, curieux en mal d’Outre-Savoir. Oui ! Toi qui consultes ces pages en dépit de la censure orchestrée par la Renonciation. Sache que les informations que tu pourras lire ici sont toutes issues, sans exception, du témoignage des Vogueurs et des Sombreurs originaires de Maa, deux peuples accueillis par l’Enclave lors de la grande cérémonie annuelle d’Intronisation. À travers ces histoires qui traversent l’espace et le temps, hommes et femmes nous livrent les légendes et les coutumes de leur monde, aujourd’hui compilées par les érudits qui siègent à l’université d’Egydön. Considère-toi comme chanceux ; rares sont les néophytes admis dans la bibliothèque la plus décriée de toute l’Enclave. Cet extrait retravaillé spécialement pour toi se cache dans l’un des nombreux tomes de l’Encyclopédie d’Outre-Savoir.

Dans un premier temps, nous t’y parlerons des trois ethnies principales qui peuplent ce monde lointain, et nous verrons ensemble leurs déités, leurs légendes et leurs coutumes. Puis, tu pourras consulter la géographie de Maa, à l’aide d’une carte dessinée grossièrement par l’un des cartographes de l’université.

Alors, bonne lecture ! Mais, surtout, dépêche-toi ! La bibliothèque ferme à 16h30.

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Naissance du Conseil (1) – La Frénésie d’Enagua

steampunk3bas« Asseyez-vous par ici ! » lance Xenon-9834 en mimant un sourire de bienvenue.

Vous suivez ses ordres et vous vous installez à l’avant. Le Chitine tient un épais livre à la main et une craie dans l’autre.

« Aujourd’hui, nous allons parler de la Naissance de l’Enclave ! Vous devez vous en poser des questions à son sujet, non ? »

1000AnsVous acquiescez. Le livre qu’il tient dans la main n’a rien à voir avec les ouvrages phéromonaux qu’il affectionne habituellement. Sur la couverture, vous pouvez y lire de vrais mots, des mots en langue globaleÉpopée des 7 Colonies. Voilà qu’il vous tourne le dos. Devant lui, un grand tableau s’étend sur le mur. Xenon y tracer la carte approximative de l’Enclave géographique, un cercle plus où moins rond digne d’un enfant de 5 ans où s’affrontent reliefs accidentés et arbres ridiculement grands.

 Une fois le travail réalisé, il fait volte-face. Sa bouche tremble mécaniquement. Vous le sentez fébrile, prêt à vous délivrer les connaissances qu’il a potassées rien que pour vous faire l’honneur d’une explication exhaustive. Avant de reprendre la parole, il feuillète son ouvrage et l’analyse. Sa tête se penche sur le côté, à angle droit. Il vous semble qu’il n’y comprend pas grand-chose. Et pourtant…

Il y a 1000 ans…

« Ah voilà ! se réjouit-il en se redressant, victorieux. Remontons 1000 ans en arrière, lorsque les forces de deux villes états convergèrent pour fonder l’organisation que nous connaissons aujourd’hui, l’Enclave institutionnelle. À cette époque, les dirigeants établirent le Conseil de l’Enclave à Apostasis la Pure, une des deux capitales tenues par les Renonciateurs (Apostasis la Morte n’existaient pas encore). Cette ville s’unissait donc à Egydön par un pacte sacré… »

Derrière vous, Strax, un troupier turbulent, se racle la gorge.

«… unies par un bout de papier, ouais ! Et sûrement une bonne bourse bien remplie ! ricane-t-il.

— Oh ! Tu t’la boucles ? Ou j’te rosse les girolles à grand coup d’crosse ! » assène Lestocq, un autre troupier.

Le premier souffle. Vous l’entendez cracher bruyamment et grommeler dans son coin.

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Bestiaire – Le claque-silex

Claque-Silex cendré

Claque-silex cendré

Claque-silex, un oiseau étincelant !

Le claque-silex est le nom vernaculaire qu’on donne à plusieurs espèces d’oiseaux très répandues sur Daehra. Animaux inoffensifs et joueurs, ils possèdent tous un bec très particulier qui leur vaut ce sobriquet, un bec où croît en permanence un minéral siliceux proche du silex et qui par claquement de la mâchoire entraîne l’expulsion d’étincelles. Ainsi, il arrive parfois qu’en période sèche ou en région aride, des incendies se déclenchent à cause de ces volatiles. Il existe plusieurs types de claques-silex. Leur taille et leur forme sont très variables d’un type à l’autre. Mais les plus communs sont les trois suivants.

Le claque-silex cendré, le plus petit de tous, est aussi celui qui peut voler le plus longtemps. Oiseau migrateur, il passe des heures à se laisser porter par les courants d’air en bord de mer. De 40cm à un demi-mètre de haut, il peut atteindre les 2m d’envergure pour les femelles, 1m50 pour les mâles. Le claque-silex de trait, le plus imposant de tous, est incapable de voler. Il vit principalement dans les marais et les déserts et sert de monture de voyage ou de mule aux peuples sauriens nomades. Approchant les 2 mètres de haut et d’envergure, il déploie ses ailes de 60cm seulement lorsqu’il cherche à séduire sa belle ou à effrayer ses prédateurs. Le claque-silex quetzale ou simplement Quetzale est, quant à lui, l’un des animaux fétiches d’une tribu saurienne des marais, la tribu des Xantus. Ces lézards deux fois plus petits qu’un homme s’en servent comme monture aérienne. Le Quetzale est tout de même l’un des oiseaux domptés les plus imposants, puisque son envergure dépasse 6m. À lui seul, il peut ainsi transporter jusqu’à deux passagers.

Les points communs entre tous les claques-silex

Hormis leur capacité à générer des étincelles en signe d’avertissement lorsqu’ils s’énervent, tous ces oiseaux possèdent aussi un troisième œil en plein milieu du front qui leur confère une meilleure appréhension du monde. Les claques-silex sont tous très sensibles au Flux, une énergie qui parcourt le monde et que seulement certaines races humanoïdes et nombreuses races animales sont capables de capter.

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Egydön – Capitale de l’Enclave

Egydön5 Si vous avez traîné un peu avec les troupiers à bord du Présage 101, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Ils n’ont que ce mot-là à la bouche lorsqu’ils rêvent de repos et de plaisirs variés : Egydön /eʒidɔn/. Demandez voir à Strax, il arrive bientôt au terme de son engagement au sein des Cols Rouges. Il vous dira très certainement que la ville d’Egydön est la capitale de l’Enclave organisationnelle, mais que certaines villes et certains peuples indépendants ne la reconnaissent pas comme telle. C’est le cas d’Eléthéria, par exemple, une ville nomade du sud-est, influencée par la religion de l’Espérance, sous contrôle Véloce. Ou bien encore Pio la Solaire, dont l’Enclave reconnait à peine l’existence et la légitimité. Mais, laissons de côté ces menus détails, pour en revenir à Egydön. Dans cette note, je vous présenterai quelques généralités concernant la structure, les transports, le commerce et les industries. Mais aussi les quelques quartiers et bâtiments importants.

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Les Grands Mystères (2) – Les Lunes Brisées

Parmi les grands mystères, nous avions vu précédemment celui de la Langue Globale, mais l’Astronomie particulière de Daehra provoque, elle-aussi, les plus terribles fantasmes. De nombreuses controverses ont bousculé petit à petit la manière dont les peuples comprenaient et voyaient cette étrange planète. Oui ! Au risque de vous surprendre, Daehra est bien une planète et non pas un pays, ou un continent. L’Enclave, par contre, pourrait s’apparenter à un continent. Mais nous en avons déjà vaguement parlé dans la note concernant la Renonciation, il me semble.

Ici, nous allons parler des observations que tout à chacun peut faire lorsqu’il lève les yeux de jour, comme de nuit, vers le ciel de Daehra. Nous parlerons des Lunes Brisées, qui provoquent des phénomènes d’ombre en surface. Nous parlerons enfin des théories, très vagues, concernant la possible configuration de cette planète perdue.

Astronomie2

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Dessiner ma Carte (3)

Voilà, je suis passé à la vitesse supérieure pour représenter la carte de Daehra. Du moins, une partie, puisque je vous présente dans cette note, 1/4 de l’Enclave géographique, soit 1/16ème de Daehra. C’est ici, que se déroule la majeure partie de l’histoire du premier volume que j’écris actuellement. Dans cette article, je vais vous parler un peu de la carte, mais aussi du logiciel que j’ai utilisé pour la créer. Et enfin, je vous glisserai quelques liens utiles à l’inspiration quand on veut se lancer dans la cartographie de son univers.

La Carte

CreateMap3

Quelques noms apparaissent déjà dans les chapitres, d’autres sont réservés pour plus tard. Je vous avouerai que je n’ai pas encore réfléchi à la dénomination des fleuves, rivières, montagnes et autres lieux qui n’interviennent pas encore dans le récit. Cette carte sera donc susceptible de s’étoffer. Pour la voir de plus près, n’hésitez pas à cliquer sur l’image. Vous remarquerez que je n’ai pas fait apparaître d’échelle. Je la réserve pour plus tard !

Pour vous faire une idée de l’étendue de la zone, dites vous seulement que le Présage 101 met trois jours pour quitter les Plaines de Kardia au Sud Est et rejoindre Baladrek.

Niveau représentation, je n’ai bien sûr pas fait figurer tous les cours d’eau, ni les routes ou encore les villes rattachées aux colonies chitines comme Pentagua et aux cités états comme Egydön ou Apostasis La Pure. La Mer des Lamentations relie toutes les Apostasis et s’arrête au niveau de la barrière rocheuse où Baladrek est le seul point de passage pour le commerce et le voyage. La Baie des Titans se situe dans une autre mer, la Mer des Espérances qui couvre une bonne partie de l’Enclave Nord Est.

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[

Théologie (1) – Renonciation

Cette note contient des révélations sur le Chapitre 5.

separateur

Si vous lisez ceci, vous en apprendrez plus sur les Renonciateurs.

renonciateurCette note débute une série qui traitera de Théologie.

J’y présenterai les religions et croyances qui fleurissent dans les contrées de Daehra, sans trop vous en dire car je compte bien garder le secret sur les rouages réels et les relations qui peuvent exister et servent au scénario. Ce ne sera donc qu’un aperçu global, mais au moins, vous arriverez plus facilement à situer les forces en présence sans nécessairement relire les chapitres.

Après avoir dressé le paysage général des différentes formes de croyances et religions, nous aborderons la Renonciation et les courants qui la constituent.

Introduction

 Avant tout chose, une petite explication concernant l’Enclave, qui pourra avoir son importance. L’Enclave, à l’instar de l’Europe, est à la fois, une zone géographique délimitée strictement par des structures naturelles, mais à la fois une organisation politique et militaire qui regroupe un ensemble de villes états et de régions de Daehra. On y trouve donc un brassage détonnant entre de nombreuses cultures. La carte réellement géographique de l’Enclave, correspond entièrement à ce que vous pouvez voir dans la partie Cartographie. Les terres au-delà ne sont plus les terres de l’Enclave.

Les croyances et religions au sein de l’Enclave sont divisées en trois groupes.

Le premier contient deux courants s’opposant totalement, nés dans l’Enclave géographique, la Renonciation/Renoncement et l’Espérance/Espoir.

Le second est composé des croyances importées avec les nouveaux arrivants, ce sont les croyances dites Extérieures par les représentants de l’Espoir, ou décrites comme Chaotiques par les Renonciateurs.

Le troisième groupe est bien plus secret, voir totalement inconnu des habitants de Daehra. Je serais donc cruel, et je ne vous en parlerai pas !

]- – – – – – – Lire la Suite – – – – – – -[