Dessiner ma Carte (2)

Entre l’écriture du chapitre 3 et 4, j’ai décidé de revoir en détails la carte de mon petit monde et par la même occasion la politique globale. Pour ce faire, j’ai repris la carte que j’avais dessiné dans la note Dessiner ma Carte (1). Après l’avoir découpé en 4 parties et imprimer sur des feuilles A4, je me suis mis au boulot en m’aidant d’un petit site sympa que voici, Cartoria. Ce site m’a surtout aidé concernant les idées de symboles pour représenter les différents écosystèmes que j’avais en tête. Ce dessin d’une carte permet aussi de faire travailler l’imagination. En plaçant nos éléments et nos montagnes, on finit par se dire qu’une ville irait bien là, ou là… et on en vient à construire par la même occasion notre Univers et notre situation géopolitique actuelle.

Les cartes que je vous présentent ne contiennent pas les villes pour une bonne raison, c’est que je ne me suis pas encore décidé de l’emplacement de toute. Plus tard, sûrement après l’écriture du chapitre 4, je vous présenterais les cartes géopolitiques. Ce qui en plus, vous permettra de vous faire une petite idée de l’échelle du monde et du nombre de « race » qu’il contient. D’autres lieux resteront des mystères pour ne pas spoiler l’histoire.


Je vous rajoute une petite légende au cas où 😉

Legende_1

steampunk3haut


Vous avez apprécié ces infos ? Alors votez : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...Loading...


Note Précédente : Dessiner ma Carte (1)

  • http://bienrediger.tumblr.com/ Kurai Akemi

    Charlie mdr, il est sur la troisième partie ! Mais attends, tu dessines ta carte après l’écriture du texte ? Comment fais-tu ? À moins que tu ne la peaufines au fur et à mesure. En tout cas, il y a du détail. On voit rarement la végétation caduque ou persistante sur une carte lol.

    • Emaneth

      Héhéhé, oui, j’ai mis Charlie. Je pouvais pas m’en empêcher. Du coup, il me suis sur les autres cartes qui seront la version propre de celles-ci. Pour l’écriture, j’avais déjà réfléchi à la géographie avant de commencer. Mais c’est une affaire d’Abstraction. On peut se permettre de pas tout décrire d’un coup avant de commencer l’écriture, tant qu’on a une vague idée de ce qui se trouve à tel ou tel endroit 🙂