Dessiner ma Carte (1)

Voilà en bonus, deux versions d’une partie de la carte du monde où se déroule l’histoire. Je ne suis pas un expert en dessin, mais ça vous permettra de vous faire une petite idée. Je n’en dis pas plus sur les lieux qu’elle peut contenir. Je vous laisse imaginer tout ça.

steampunk3haut

Daehra Version 1

Daehra Version 1

Daehra Version 2

Daehra Version 2

La version couleur est une version antérieure à celle au crayon. Elle permet de mieux comprendre certains contours. J’ai construit cette carte en plusieurs fois. D’abord une mappemonde qui n’était pas concluante, puis une version plus vaste et plus floue de cette même mappemonde. Mais la carte semblait alors minuscule. J’ai décidé de me pencher plus particulièrement sur certaines régions pour découper le travail. Voilà donc la représentation de l’une de ces régions.


Vous avez apprécié ces infos ? Alors votez : 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...Loading...


Note Suivante : Dessiner ma Carte (2)

Équilibrage de première nécessité

Quelques petites modifications viennent d’être apportées dans la partie « Progression », de mon blog.31PLireR8wL

J’ai fait sauter la préparation de mon Introduction, la remplaçant ainsi par le premier chapitre. Je découpe autrement mon squelette de scénario pour raconter l’histoire en changeant un peu le point de vue. J’étais partie dans un premier temps pour raconter le premier chapitre par les yeux de l’un des personnages principaux. Finalement, j’ai changé d’avis. Avoir un personnage connaissant un peu mieux l’univers que le héros va aider à la compréhension à mon avis. Trouver le bon point de vue (si tenté que celui-ci soit l’un des bons points de vue), ça demande pas mal de remise en question et de trifouillage d’entrailles.

Mon Organisation

1Lorsque j’ai commencé à écrire cette histoire en 2005, je manquais cruellement d’organisation. Je pensais que je pouvais commencer à écrire un chapitre avec une vague idée de là où je voulais le mener. J’avais pour habitude d’écrire des histoires courtes qui me venaient sans trop de préparation. L’exercice du roman est bien différent. J’avais pris des notes tout de même. Je faisais quelques fiches pour les personnages principaux (Description Physique, Passé, Caractère). L’Univers lui, était vaguement décrit par quelques idées globales que je n’avais que très peu creusées. Quand au scénario, il se construisait au fur et à mesure des chapitres.

steampunk3haut

Aujourd’hui, j’ai décidé de pousser les choses beaucoup plus loin. Et pour ce faire, voilà les actions que je mène pour être méthodique :

Squelette de Scénario

Avant toute chose, je me suis construit un très court squelette de scénario en mode brainstorming. Rien de bien compliqué ni de très détaillé. L’important est au moins, à mon avis, d’avoir une idée de la fin du roman, des personnages que la fin impliquera et une vague idée de l’Univers. Petit à petit, ce squelette de scénario s’étoffera avec les idées que je glisserais pour décrire un peu plus chaque partie. Tout est une affaire d’abstraction. On commence par des grandes lignes et ensuite on débroussaille et on revient plus tard dessus. Quand j’ai commencé à revoir tout mon scénario, les lieux n’avaient plus de nom, les personnages non plus. Tout ça n’est pas important pour cette phase. On essaie de s’en détacher un maximum. Le scénario va grandir à mesure qu’on va développer les autres parties qui pourront l’alimenter en crédibilité. C’est pourquoi, je m’occupe en même temps des autres phases.

Recherches Personnelles

Mes recherches personnelles se résument à lire des articles sur la mythologie, les croyances religieuses, les formations géologique, la vie des sociétés au cours des âges… tout un tas de petites choses qui me permettront de m’inspirer et de créer des connexions. J’aime passé beaucoup de temps à chercher des noms pour mes lieux, mes personnages et les concepts que je développe dans mes histoires. Même si concernant les concepts, ils ne seront pas forcément présentés au lecteur. C’est une cohérence cachée que je crée pour que tout soit bien rangé à sa place.

Description des Personnages

Les personnages peuvent être décrits en plusieurs fois. D’abord, je décris vaguement leur histoire passée, puis je m’intéresse à leur caractère. Enfin, j’essaie de la même manière que le squelette du scénario de construire leur squelette d’évolution au cours de l’histoire. Ce squelette s’étoffera entre les différentes passes que j’accorde à la création. Ainsi, de nouvelles informations peuvent doucement se greffer et apporter leurs lots de détails.

Description de la Cosmogonie/L’Histoire

La Cosmogonie est la première chose que j’ai décrit dans les détails. Elle permet de fixer quelques lois de la nature qui peuvent être différentes de notre monde et d’avoir une base solide sur laquelle poser tout le reste. On peut doucement en faire découler les peuples et les lieux. L’Histoire par contre, ça peut se compliquer. Pour ma part, j’ai commencé par écrire dans les grandes lignes différentes phases, puis après avoir décrit quelques peuples et quelques lieux importants, je suis revenu dessus pour ajouter plus de détails.

Description des Peuples

Là, on peut être très fantaisiste dans le choix des peuples de notre petit monde. Mais les peuples, c’est aussi les religions, les coutumes, les communautés, la gestion des zones géographiques. Je n’ai décrit que très vaguement tout ça pour le moment. Certains peuples auront une grande importance, d’autres seront du décor.

Description des Lieux Notables

J’avais déjà en tête quelques lieux importants où se déroulerait l’histoire, sans forcément avoir de nom précis. J’ai pu alors commencer par penser simplement à l’existence d’un lieu sans trop le positionner géographiquement (ou inversement si sa géographie est importante). Une fois ma petite liste de lieux, il fallait créer une carte du monde cohérente avec mes autres descriptions, respectant la cosmogonie, les lois de la nature et l’histoire générale. Je n’ai pas hésité à dessiner encore et encore des petites cartes. La dernière en date est totalement incomplète. Pourquoi décrire toute une carte si l’action ne se déroule que dans certaine partie du monde. Si jamais j’ai besoin du reste, nous verrons bien.

Se demander « Pourquoi ? »

Le questionnement est important. A chaque fois que je pose une brique dans mon univers, je dois me demander pourquoi je la pose. Parfois, il faut savoir s’arrêter dans ses questions. Surtout que la réponse à ces « Pourquoi » est rarement connu des lecteurs. « Pourquoi telle structure géologique est apparu au beau milieu de l’Océan ? », « La réaction de l’eau sur une telle source de chaleur, ça donne quoi ? », « Bon, si mon truc vol à 50km/h, il va mettre combien de jour à parcourir la carte ? »

Et après tout ça ???

Et bien, y a plus qu’à… !

steampunk2

Le Projet

steampunk3haut

Ce blog est un projet personnel qui me permet de vous exposer un roman dont j’ai commencé les bases en 2005. A l’époque, j’avais déjà écrit plus d’une centaine de pages, répartie sur sept chapitres. Malheureusement, l’inspiration me manquait et le scénario commençait à s’essouffler. Je l’ai alors laissé dormir pendant tout ce temps. En 2012, j’avais retenté l’expérience en reprenant les chapitres et en les retravaillant, mais j’ai bêtement perdu tout mon travail lorsque mon disque dur portable à rendu l’âme… Dégouté, j’ai alors laissé mijoté une nouvelle fois le scénario.

steampunk2

Aujourd’hui, je suis bien décidé à reprendre tout sur de bonnes bases. Je m’organise, je planifie et surtout, je donne accès à mes écrits en espérant qu’ils soient assez accrocheurs pour que vous en redemandiez. Ce blog sera une plateforme d’échange sur l’avancée de mon travail. Vous y trouverez ma progression, des petites indications sur mes recherches personnelles à propos de l’univers et bien plus encore.

Mes objectifs en terme de publication dans les différentes catégories sont les suivants :

  • 1 Chapitre toutes les trois semaines
  • 1 News par semaine (Recherches personnelles, obstacles, … )
  • 2 Bonus par mois (Info sur l’univers, illustrations éventuelles, … )

 

steampunk3bas

Qui suis-je ?

steampunkMoi

Bienvenue sur ce blog, je suis enchanté de vous voir ici.

Moi, c’est Gabriel Huguin. Je suis un grand rêveur et j’aime créer toutes sortes de chose. Je perds souvent beaucoup de temps à commencer des projets qui n’aboutissent jamais en me disant à chaque fois « Tu vas aller jusqu’au bout mon grand ! ». Mais c’est souvent la même rengaine, je manque de rigueur et tout finit par s’éteindre. Mais cette fois, ma motivation est au beau fixe, je retrouve confiance doucement dans mon écriture et surtout, je prends ce projet comme un défi personnel.

steampunk3bas

Cela fait 8 ans que je ne me suis pas remis à l’écriture. J’y ai surtout beaucoup plongé entre 2003 et 2006 de différentes manières. J’ai commencé par de la poésie, des petites nouvelles et un journal intime dans lequel je racontais ma vie d’adolescent. Je passais alors toujours par la méthode du blog consultable par tous car j’aime pouvoir partager fraichement ce que je construis. Avoir un regard sur ce que je fais. Souvent, c’est l’un des moteurs de ma motivation. Grâce à ces blogs, j’ai réussi à publier un petit recueil très personnel du nom d’Écorchés et Amnésiques aux édition Le Manuscrit. Bon, il ne s’en est pas vendu beaucoup, ce n’était pas le but, mais c’est le premier projet que je réussi à mener à bien et j’en étais fier.

Pendant une année, j’ai tenu un forum de jeu de rôle, basé sur un monde que nous avions construit à plusieurs. Les Mémoires d’Initium. Ce forum existe encore. Tout le bestiaire, les cartes, les illustrations sont encore consultables. Nous y jouions différents personnages dans un monde fantastique et nous avions atteint une centaine d’inscrits. Je pourrais parler pendant des heures de ce monde tellement il était riche d’histoires et d’aventures. Peut-être qu’un jour, il sera le sujet d’un de mes romans. Qui sait ?

J’ai tenu d’autre forums, d’autre blogs, où nous écrivions à plusieurs de petites nouvelles. Puis j’ai doucement mis ça de côté pour me consacrer à mes études.

Aujourd’hui, après 6 ans de pause, je me remets au travail et j’espère que mon petit monde vous plaira, qu’il vous emportera pendant un temps loin de vos soucis et de vos préoccupations journalière.

Amicalement,

Gabriel